La région Havraise

La région Havraise


Le Havre est une ville qui offre de multiples visages et qui connait un formidable développement avec de grands projets comme Le Grand Paris qui prévoit une ligne à grande vitesse (TGV), et l’intégration du port du Havre à la capitale. Le tramway a modifié l’architecture et métamorphosé le centre ville. Le marché de l’immobilier en est le juste reflet.

Le Havre est engagé dans une rénovation urbaine importante.

Le Havre et Sainte-Adresse ont des liens historiques avec le nautisme . Le premier club nautique de France est né au Havre, en 1838, et les premières régates ont été organisées dès 1840. Le Havre veut devenir le nouveau pôle d’excellence de la voile française.

Voici un tour d’horizon sur les quartiers de notre ville, ainsi que sur ses environs immédiats, afin de vous aider à faire votre choix de manière judicieuse pour votre future acquisition.

Nous avons classé les quartiers par ordre d’éloignement par rapport au centre-ville.

Le Centre-ville

quartier_centre_villeAéré avec ses grandes artères commerçantes, le centre-ville est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2005. Le Centre-ville a été reconstruit entre(1945 – 1964) et fut l’œuvre de l’architecte Auguste Perret qui se vit confier par le Ministère de la Reconstruction et de l’Urbanisme, la réédification de la ville du Havre après sa destruction à la fin de la Seconde Guerre mondiale.
Ce secteur comprend les quartiers de l’hôtel de ville, de la rue de Paris, du boulevard François 1er, du square Saint-Roch et de l’avenue Foch. On y trouve des appartements Perret, volumineux et spacieux.

Saint-François

quartier_st_francoisLe quartier des restaurants est aussi le lieu préféré des nombreux Bretons de la ville. Avec ses immeubles couleur brique, Saint-François possède un charme très recherché, entre le port (la vue sur l’entrée des bassins est un plus incontestable) et le cœur de la ville. C’est le centre-ville à prix plus abordable. Les appartements de ce secteur attirent plus particulièrement les jeunes ménages.

Front de mer

quartier_front_merLe nec plus ultra pour une grande ville: vivre face à la mer pour y admirer le ballet des porte-conteneurs et les couchers de soleil de printemps. Mais la vue a un prix : dans la partie la plus au sud du front de mer, on trouve la Résidence de France dont le prix des appartements monte avec le nombre d’étages, vue oblige!

Les logements construits il y a une trentaine d’années offrent confort et matériaux de qualité mais ils sont aussi les plus chers. Plus on se dirige vers le nord, en direction de Sainte-Adresse, plus les prix sont élevés.

Palais de justice

quartier_palais_justiceProche du boulevard de Strasbourg, le quartier du palais de justice est un lieu calme. On y trouve quelques beaux appartements d’avant-guerre, ainsi que des lofts, produit rare au Havre mais très prisé. Rachetés par des particuliers, ces anciens ateliers ont été transformés en logements.

Observatoire – Montmorency

quartier_observatoireLa proximité du centre-ville et des commerces et services donne à ce quartier d’entrée de ville un atout évident.

L’Observatoire reste l’un des seuls secteurs de la ville à proposer des maisons de caractère en briques et silex encore abordables. Après plusieurs années de hausse, le prix du mètre carré se rapproche doucement de celui pratiqué à Saint-Vincent, Saint-Michel ou Les Gobelins.

Sanvic – Bléville

quartier_sanvicL’esprit village règne toujours dans ce quartier dont la population rajeunit. Les nombreuses associations contribuent à l’animation et au bien-être des habitants, et peuvent bénéficier des nouvelles salles de la Maison de Sanvic pour développer leurs activités.
Proches du centre et riches en commerces, ces quartiers plutôt pavillonnaires, sur les hauteurs de la ville, sont convoités par les jeunes couples. Résultat : les prix n’y connaissent pas d’accalmie.
Mais Il y a Sanvic et Sanvic ! Les prix grimpent surtout aux alentours de la Poste, de la mairie et de l’église. Par contre, du côté de Sanvic-Renaissance, les prix sont inférieurs, proximité avec Mont-Gaillard et ses barres d’immeubles oblige.

Sainte-Adresse

quartier_ste_adresseAvec ses vues magnifiques sur la mer, ses nombreux espaces verts, ses belles maisons anciennes ou contemporaines, ses demeures à colombages, dont certaines sont classées, et ses résidences de standing, la commune de Sainte-Adresse, qui prolonge le Havre par l’ouest, s’impose comme le nec plus ultra.

Il y a une demande de biens très importante dans ce secteur, mais très peu sont à vendre. Souvent, ils partent en quarante-huit heures.

Aplemont / Sainte Cécile

quartier_aplemontRattaché au Havre depuis 1921, ce quartier est à deux pas des grands poumons verts de la ville : le parc de Montgeon et le parc de Rouelles. Ces quartiers sont très appréciés pour leur tranquilité et seront desservis par le tramway.

Rouelles

rouellesEntre ville et campagne, Rouelles est un quartier qui dispose de nombreux atouts : la proximité des parcs de Montgeon et de Rouelles, un accès rapide au centre-ville et aux centres commerciaux havrais, de nombreux services de proximité (accueil enfance, bibliothèque, SAM, Mairie annexe, halte d’enfants, gymnase, commerces).

Mont-Gaillard

quartier_mt_gaillardLongtemps délaissé en raison de sa réputation de quartier sensible, Mont-Gaillard attire de plus en plus de monde depuis quelques années, car l’offre y est plus importante qu’ailleurs et les prix sont raisonnables, bien qu’ils grimpent à vive allure.

Paradoxalement, les offres pour des appartements y sont plus rares que pour des maisons.

Graville / Soquence

gravilleQuartier aux deux visages, Graville/Soquence l’est assurément proche de l’entrée de ville du Havre, il peut se targuer de deux piliers de l’identité havraise : le Prieuré de Graville et le stade Deschaseaux.

Quartier de l’Eure

quartier_eureCe secteur portuaire est en pleine mutation avec l’agrandissement du port, les nouveaux locaux de la chambre de commerce et l’implantation de la nouvelle clinique des Ormeaux.
Ainsi, 400 à 500 logements seront construits dans les prochaines années en lieu et place des ateliers de réparation navale et des entrepôts. Une bonne nouvelle dans une ville confrontée à la pénurie de logements.

Pour l’instant, le quartier étant encore loin de présenter son nouveau visage, on y trouve peu de logements de qualité et seules les petites surfaces arrivent sur le marché, avec un prix du mètre carré qui reste encore modeste.